Articles

Quel est le Bilan Carbone d'une exploitation céréalière type de Seine-et-Marne ?

Présentation d’un BILAN GES (Gaz à Effet de Serre) d’une exploitation céréalière.

Dans ce document nous allons vous présenter le BILAN GES d’une exploitation selon la méthodologie Grandes Cultures V1.1 certifié par le Label Bas Carbone.

Le Bilan GES (Gaz à Effet de Serre) d’une exploitation agricole est multifactoriel, il dépend :

Dans cet exemple nous avons sélectionné une exploitation avec l’assolement suivant :

Présentation des émissions GES d’une exploitation

Graphique 1 : Présentation des émissions GES de l’exploitation en fonction des cultures (*)

Emissions de Gaz à effet de serre (GES) par culture

(*) Pour retrouver le détail du calcul des émissions rendez-vous au chapitre : Focus blé tendre

Pourquoi le maïs grain à des émissions plus importantes ?

Dans le cas de notre exploitation, l’agriculteur a apporté sur la culture un engrais binaire (DAP 18-46) et également un engrais organique avec un délai d’enfouissement supérieur à 24h. Ces deux éléments impactent les émissions de la culture même si celui de l’engrais organique est à relativiser car ce dernier permet d’améliorer fortement le stockage de carbone dans le sol.

 

Graphique 2 : Présentation des émissions GES de l’exploitation en fonction des postes d’émissions (*)

Emissions de gaz à effet de serre (GES) par source

Le graphique ci-dessus nous montre la répartition des émissions des systèmes de culture de l’exploitation. L’impact des GES en amont pour la fabrication des engrais minéraux et organique est également à prendre en compte lors du bilan GES d’une exploitation selon le Label Bas Carbone.

En ce qui concerne la minéralisation, lixiviation et la volatilisation du N2O, il est important de savoir que dans un cas de décroissance du stock carbone du sol ces derniers peuvent augmenter significativement.

 

Tableau 3 : Présentation des émissions GES de l’exploitation en fonction des postes d’émissions et des cultures

Présentation des émissions GES de l’exploitation en fonction des postes d’émissions et des cultures

 

Tableau 4 : Focus sur la culture du blé tendre d’hiver

Focus sur la culture du blé tendre d’hiver

Dans le tableau ci-dessus nous observons en fonction des systèmes de culture les émissions par poste pour la culture du blé tendre d’hiver, nous moyennisons les données pour connaître l’impact moyen d’un hectare de blé sur la ferme.

 

Présentation du stockage carbone d’une exploitation

Comparaison des dynamiques de stockage en C des deux systèmes de cultures

Comparaison des dynamiques de stockage en C des deux systèmes de cultures

Interprétation du graphique :

Dans le cas présent les deux systèmes de culture ont une dynamique du stockage de carbone positive, c’est-à-dire que le sol s’enrichit en carbone et en stocke davantage chaque année.

 

BILAN GES de l’exploitation

 

Le stockage annuel de l’exploitation est de : 1695,83 kg/ha soit 222,15 t éqCO2/an sur l’ensemble de l’exploitation.

Les émissions de l’exploitation sont de : 2910,15 kg/ha soit 381,28 t éqCO2/an sur l’ensemble de l’exploitation.

Le delta entre les émissions et le stockage donne le BILAN GES : 159,12 t éqCO2/an émis sur l’exploitation.

L’agriculteur s’il le souhaite pourra réduire son empreinte carbone par la mise en place de levier reconnu dans la méthode LBC (Label Bas Carbone) Grandes Cultures. Si son BILAN GES émet moins ou stock plus que la référence, il pourra alors générer des crédits carbone commercialisables.

 

Pour en savoir plus sur l’exploitation étudiée merci de nous contacter par mail : contact@sysfarm.fr

Vous souhaitez réaliser le Bilan de votre exploitation, rendez-vous sur le lien suivant : Formulaire Carbone

ANNEXE :

Annexe 1 : Capture du tableau Excel de SysFarm pour la prise d’informations et la réalisation du bilan précédent.